Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2010-05-01T10:43:00+02:00

billet d'humeur de jill bill:blanc muguet et misère noire

Publié par amtealty bougnen

voici le billet du jour de la part de Jill


Blanc muguet et misère noire

Au coin de la sombre ruelle

La chétive enfant Rose

Vend ses crayons et ses cartes postales

Aux côtés d'un père à l'orgue de Barbarie

Qui déverse ses ritournelles

Comme pleure un jour de pluie morose

Sur le pavé bancal

D'un Paris pressé dans sa vie...

Quand arrive le premier mai

La gamine vend de la clochette

Au noir

Son brin à la couleur de la misère pardi

Bien que d'un blanc parfait

Il se monnaie à la sauvette

En face de chez la fleuriste au regard

Plus noir que la tulipe à sa vitrine fleurie...

Au noir pour un muguet blanc

Qui se vend pardi

Comme des petits pains

Qui restent noirs pour elle et ses sœurs

N'ayant connu le goût du pain blanc

Son père sur le trottoir mendie

La charité au son des vieux refrains

Rose propose au noir ses brins de bonheur...

Clochettes blanches

Pour une vie en noir

Qu'elle vend de son mieux la souillon

Sous cape pauvre belle

Dans sa laide robe du dimanche

Aussi noire

Que blanc est son brin à deux ronds

Sa mère Yvonne chante du Piaf dans l'autre ruelle...

 

Jill BILL

 

 

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires
J

Comme tu l'as bien dit enriqueta... Bien résumé ! Bon dim et au plaisir d'écrire pour un nouveau défi... Bise de jill et amtéalty


Répondre
E

Misère d'antan, misère du présent...


Répondre
A


 peut être pire maintenant qu'avant 


 car plus beaucoup d'humanité!!!


 bisous de nous deux les grands mères qui savent aussi être émouvantes!


 


 



J

bonjour lenaïg, oui bien vu j'ai fait référence à la chanson de Bourvil que j'adorais comme acteur, comme chanteur il nous a laissé de très beaux airs tristes et gais... Gagner son argent de poche
pour un jeune c'est une bonne chose plutôt que passivement le recevoir mensuellement de la poche de papa ! Bon dim à toi de notre part, bise de A et JB


Répondre
L

Hello Jill Bill ! J'ai bien aimé, c'est intemporellement vrai, cela ressemble aux "Crayons" de Bourvil : "Elle vendait des cartes postales ... et aussi des crayons ! Et sa destinée fatale
...c'était d'vendr' des crayons ..." et je vois encore des vendeurs de muguet (ou de lilas, ou de jonquilles avant) dans les rues, qui ne font pas cela pour leur argent de poche simplement ...
Bisous, à toi et à Amtealty !


Répondre
A


 merci de ta visite


  jill nous a bien  émue avec ce poème


 bisous de nous deux



J

Merci picardine, je suis allée te voir mais cela bug pas moyen d'ouvrir tes pages... Je ne t'oublie pas,je repasserai... Muguet blanc n'efface pas la misère noire il adoucit un jour de fête, celle
du travail !!! Bise de jill chez amtealty


Répondre

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog