Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2013-02-10T22:39:00+01:00

un chat chasseur de "corbelle'

Publié par amtealty bougnen

 

163380-428428967231524-790462125-n.jpg

Dis maman tu te rappelles de  l’histoire de la cougar de Squiff ?

OUI !!! Mon petit minou, en octobre 2011 à Squiffiec

Il y eut la *panthère noire.

 D’ailleurs c’est écrit dans ce livre :

81475887-p.jpg

Voir lien : http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/cotesarmor/squiffiec-sur-les-traces-de-la-panthere-noire-14-11-2011-1497904.php

Mais maintenant il y a le chat botté chasseur sachant chasser avec son chien dans la main !!!

540814-522379121129488-1381156568-n.jpg

Mais sait-il chasser le corbeau ?

Là est la question !!!

En effet nous avons un corbeau psy qui resurgit

Echappé de son asile, la voila , car en fait c’est « une » corbeau !!

D’ailleurs comment appelle-t-on la femelle du corbeau ?

Là aussi c’est la question ?

Pour moi cela est simple c’est :

Comme de  bien entendu une « corbelle » !!!

Voici l’article paru dans le télégramme :

Ex-psy à Guingamp. Habituée aux courriers nauséabonds, elle reprend la plume

5 février 2013 -

De 2004 à 2008, elle avait inondé les boîtes aux lettres de ses courriers nauséabonds. Cette ancienne psychiatre parisienne originaire de Guingamp vient de récidiver.

« Je suis la psychiatre de Paris originaire de Guingamp massacrée par votre presse locale en 2008. Je n'étais pas le corbeau. Le corbeau n'était pas un corbeau mais un révélateur d'une situation criminelle ethnologique au centre-ville de Guingamp », écrit Marie-Annick B. dans une lettre datée du 21janvier 2013, adressée la semaine dernière à des foyers de Guingamp et Plouisy. Depuis juillet2008, cette quinquagénaire avait posé le crayon par la force des choses.

« Un petit souci avec elle »

Après avoir arrosé tout le pays de Guingamp et la France entière de ses milliersde lettres diffamatoires et nauséabondes, de 2004 à 2008, elle avait été interpellée à Paris après deux ans de cavale et placée en hôpital psychiatrique, à Plouguernével, pour l'empêcher de nuire. Rayée de l'ordre des médecins, Marie-Annick B. retrouve la liberté fin 2011 et pose ses valises à Guingamp. Pendant une petite année, elle passe inaperçue et ne fait pas réellement parler d'elle. « En mai, on a eu un petit souci avec elle », se rappelle la directrice de ce service de maintien à domicile qui intervenait auprès de sa mère domiciliée dans les Côtes-d'Armor. « Elle a agressé verbalement une aide-soignante qu'elle a enfermée dans une salle de bain. On a donc décidé de ne plus intervenir chez sa mère ». Dans un courrier, la directrice de ce service lui précise qu'elle ne portera pas plainte. Sous la plume de Marie-Annick B., l'histoire prend une autre tournure : « Je suis recherchée par la police et Interpol depuis juin2012 ». La quinquagénaire évoque une « affaire réactivée » après « les accusations graves, fausses et non fondées » de cette directrice. Dans sa lettre, elle met également en cause une femme de ménage qui aurait « le pouvoir du mensonge et de la manipulation ».
Extrapolation à l'an 3000
Dans un autre paragraphe, l'ex-psychiatre dénonce ces conditions « d'incarcération en Centre-Bretagne ». Quelques lignes plus loin, elle montre du doigt les « maires, conseillers municipaux, autorités... et commerçants » qui encourageraient « sa deuxième mort lente définitive » si elle était rattrapée. À Guingamp, la boîte aux lettres de sa maison déborde. Les lieux sont apparemment vides. Le numéro de portable qu'elle a placardé sur un local qu'elle souhaite louer sonne dans le vide. Marie-Annick B. a déserté les lieux. Elle n'a pourtant pas élu domicile à l'autre bout de la France. Dans la nuit de samedi à dimanche, une nouvelle lettre écrite de sa main était déposée à la rédaction du Télégramme de Guingamp. Baptisé « Géopolitique, Planète village », ce courrier tranche avec sa prose habituelle et fait le point sur « l'évolution de la croissance de la population de1870 à2012 extrapolée à l'an 3000 ». Assez énigmatique sur le fond et la forme, Marie-Annick B. occupe de nouveau les boîtes aux lettres et les esprits. À la gendarmerie de Guingamp, aucune plainte n'a été déposée. Les flots de courrier vont-ils de nouveau submerger Guingamp et sa région ? Convaincue d'être la victime « d'une affaire politique », celle qui déclare avoir « un don » a déjà récidivé à deux reprises, rattrapée par ses vieux démons. Il faudra désormais surveiller le facteur pour cerner l'ampleur de sa rechute.

  • Eric Rannou

Nous,  enfin Gérard, sans surveiller le facteur,

Car on ne s’y attendait pas, nous avons reçu la fameuse lettre !!!

A savoir si mon chat chasseur aura lui aussi un jour cette lettre ?

Si oui comment va-t’ il réagir ?

Houlà le voilà qui surveille la fenêtre !!!

zeladatouch-1118679419-sniper.jpg

pendant qu'Avel fait le tour des maisons pour récolter les autres lettres !!!

60074-562459443779870-302634332-n-1-1.jpg

Un petit roux, se désinterressant de la "corbelle"  vole la tartine roulade de jambon !!!

537841-540232956010771-1819011177-n.jpg

Oh chat alors !!!  Quel voyou ce petit Frilouz!!!

Mais c'est courant qu'il  y en aI  toujours un qui  profite des situations innatendues....

Et sur ce je vous offre le café pour commencer la semaine

82614320-p.jpg

Bisous les amis

CHAT VA JASER ENCORE PAR CHEZ NOUS CES JOURS-CI 

images-274.jpg


Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires
N
De plus en plus de dingues, hein ?
Pfffffffffffffffffffffff !
Allez : bises et merci pour le café !
Répondre
F
les chats comme les chiens sont bien voleurs
et cette histoire de lettres si c'est vrai elle est malade cette femme
Répondre
M
il y a de l'ambiance chez toi....çà pourrait être un fil conducteur d'un thriller breton....bisou Am....et bon courrier....
Répondre
J
Je vois je vois... Ah qui n'a pas son fou dans la ville ou le village... Ca va alimenter les conversations ! Bonne rechute chère madame si je puis dire... Bonne nuit grandma... merci pour le kawa
!!! Bizzzzzzzzzzzzz
Répondre

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog