Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le jeudi en poesie de chez bruno

2018-02-22T20:09:26+01:00

le rideau de ma voisine

Publié par amtealty bougnen
 
Le rideau de ma voisine

Imité de Goethe.

Le rideau de ma voisine
Se soulève lentement.
Elle va, je l'imagine,
Prendre l'air un moment.

On entr'ouvre la fenêtre :
Je sens mon coeur palpiter.
Elle veut savoir peut-être
Si je suis à guetter.

Mais, hélas ! ce n'est qu'un rêve ;
Ma voisine aime un lourdaud,
Et c'est le vent qui soulève
Le coin de son rideau.

 

 

pour le jeudi en poésie je vous donne à lire ce poème d’Alfred de Musset car un de mes petits fils  me l'a fait connaitre ce soir il a 13 ans et devait apprendre ce poeme

Voir les commentaires

2018-01-18T09:35:39+01:00

sourire hivernal

Publié par amtealty bougnen

Sourire hivernal

 

 

Le sourire se porte été ,comme hiver,

avec ou sans gros pull-over .

Parfois il se cache dans ton cache nez

puis s'éclate en rires, sur tes lèvres gelées

Tout devient gris , quand tu le perd ,

et toi, tu te désespères.

Il te coûte moins cher,

que la fée électricité,

mais il te donne autant de lumière .

Il éclaire ton hiver pour en faire l'été.

Toujours, il revient vers toi

si toi aussi aux autres, tu l'envoies.

Et lui, le sourire hivernal,

il n 'est point banal.

Il est le rayon de soleil,

ou l'arc en ciel,

de ton visage chagrin ,

de chaque matin.

Le sourire d'hiver,

tel un mystère

s'accroche à ton foulard,

ce n 'est pas un canular

tel un bijou ,

autour de ton cou.

Sourire hivernal

sourire idéal...

Amtealty

 

 

 

Voir les commentaires

2018-01-11T09:39:25+01:00

jeudi en poesie et en image

Publié par amtealty bougnen

l 'automne au bord du TRIEUX pour les:

 

Voir les commentaires

2015-03-12T10:14:22+01:00

"le papa aveugle" pour le jeudi en poésie

Publié par amtealty bougnen
"le papa aveugle" pour le jeudi en poésie

un jour ou peut être une nuit...

à cette époque j'écrivais aussi la nuit

j'avais écrit ce texte pour les défis de lajemy .

je vous le redonne à lire aujourd'hui

le papa aveugle

Je suis aveugle .

Je suis aussi un papa rêveur.

Mes grands yeux bleus, n'ont jamais vu

tes petits yeux marrons.

Toi mon petit cœur,

mon petit garçon.

Pourtant tu es mon soleil ,mon bonheur.

J'ai retrouvé la vue,

à partir de ce jour,

où tu m'as dit,

du haut de tes trois ans :

je t'aime papa

et je serais tes yeux.

Toi, déjà tu savais

qu'il n'y a point de soleil pour les aveugles.

Pas plus que de tonnerre pour les sourds,

si ceux ci ne veulent pas croire aux autres.

Moi je t'ai cru.

J'ai vu, je vois .

Je verrais tant que tu seras là,

Toi , assis à côte de moi.

Je vois plus que certains voyants,

car je sais que les yeux ne servent à rien ,

si le cerveau et le cœur sont aveugles!

Grâce à toi petit,

je sais la couleur et la lumière.

Je sais la nuit avec les étoiles.

Je sais le jour et le soleil .

Je sais la beauté de ta mère.

Je sais la couleur de ta colère.

Je sais la couleur de ton sourire.

Je sais que tu rayonnes de plaisir.

Je te vois même grandir!!

Je vois « mon demain »

encore plus étincelant que « mon hier ».

Tu es mes yeux « Petit ».

Tu es mon avenir!!!

Amtealty Bougnen

Voir les commentaires

2015-03-05T10:03:05+01:00

"mon amour d'enfance" pour le jeudi en poésie

Publié par amtealty bougnen
"mon amour d'enfance" pour le jeudi en poésie
je ressorts du tiroir un poème

Mon amour d'enfance


Tu es parti un dimanche soir

Je n'étais encore qu'une enfant

Nous avions quoi? Peut être huit ans

C' était la fête dans ton village

Mais la voiture a loupé son virage

Et toi tu m'as quitté

Tu étais mon amoureux

Et nous étions deux

J'ai vu ma maman pleurer

Quand la voisine a dit :Jacques a été tué

J'ai pas compris que tu étais parti

Qu'à partir du lundi dans la classe de mademoiselle Le Bail

La place à coté de moi resterait vide

Et que tu créerais dans mon cœur un autre vide

Je ne comprenais pas

Peut on comprendre à huit ans

Que son amour est parti pour toujours

J'ai souvent pensé à toi

Ta famille fut proche de la mienne

Mais personne ,je pense, ne savait

Combien on s'aimait

Pour eux,nous étions que des enfants

Mais tu es resté à jamais

Mon premier amoureux

Celui de mes rêves d'enfant

AMTEALTY BOUGNEN

le jour ou je le publiais pour la première fois

j'écrivais ceci

pour ce qui est de mon dernier poème "mon amour d'enfance"

qui parle de mon ami Jacques

c'est une page de mon histoire que j'ai écrite pour répondre au défi

je ne suis point nostalgique en ce moment

il fallait écrire

celà fait du bien d'écrire

cela aide à mettre des mots sur des maux

mes petits ont l'âge des amours d'enfants

j'ai pensé que c'était bien de dire que parfois c'est important

voilà c'est tout

ne soyez pas triste pour moi

je ne suis pas triste

je suis même contente d'avoir écrit ce poème

et cela reste d’actualité

Voir les commentaires

2015-02-18T21:37:52+01:00

"le mot résistance"pour paul bernard

Publié par amtealty bougnen
"le mot résistance"pour paul bernard

Jeudi 19 Février

Trouvez un poème ou une chanson

Qui évoque une certaine forme de résistance

Et dites pourquoi vous l’avez choisi

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

j'ai choisi la lettre qu'un enfant de Squiffiec ,

écrivait à ses parents avant de mourir

Il était jeune

c'était la guerre 39/ 44

il était résistant

il fut tué par les allemands

Squiffiec c'est la commune où je réside depuis déjà 39 ans

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§


A ma chère maman bien aimée.

Je dois mourir, j'ai du courage.

Je te demande de vivre, rien qu
e pour mon cher frère,

tu penseras aussi à ma chère amie Valentine, que j'ai vu ce matin pour la dernière fois.

A tous mes amis, mes parents, à toi et surtout à ma petite "Tinet" j'adresse mon dern
ier baiser;

il ne faut pas qu'elle oublie, il faut qu'elle te console.

Enfin je dois mourir, je mourrai en vrai Français, courage petite mère, je te le demande.

Tu n'auras plus le bonheur de me revoir, alors je ne veux pas
que "Tinet" t'oublie,

je sais qu'elle n'aura pas le courage de ne plus penser à toi et à moi.

Je sais qu'elle est malheureuse, mais je lui demande d'être heureuse d
ans la vie

et qu'elle garde toutes mes photos ainsi que les lettres.

Tu agrandiras ma photo
en couleur,

le dernier et le plus beau souvenir de ton fils qui va mourir.

"Tinet" tu feras peut-être la
même chose.

Je vous remercie tous, qui avez été solidaires dans le malheur.

Alors aujourd'hui 18 mai, verra un fils de Fra
nce mourir,

sous ce ciel nuageux, je reste quand même courageux.

Courage petite mère et co
nsole-toi.

Je sais que c'est dur de perdre un fils si jeune.

Que veux-tu, j'avais choisi
mon idéal,

et ma mort aura peut-être servi à quelque chose.

Ma petite « Tinet »sois courageuse
dans la vie

et choisis un mari pour être heureuse.

A mon frère qui ne me reverra plus, à tous mes amis
de France,

à tous les chers parents, je vous adresse une dernière fois mon adieu solennel

et mes plus tendres baisers.

Je demande à mes oncles et tantes d'aider ma mère dans le grand malheur qui
lui arrive,

je sais qu'ils le feront et je les remercie de tout cœur.

Je n'ai jamais été aussi courageux devant
le danger,

la mort ne me fait pas peur et je saurai mourir.

A tous adieu et que dieu me pardonne.

Ton fi
ls qui va mourir.

Paul.

Il écrivit aussi cette chanson

Dans la prison de Guingamp, le 17 mai 1944
Air : Tes beaux yeux sont des étoi
les

1
Dans cette prison de Guingamp
Qui ressemble à celle de Châteaubriant
Un jeune homme de 19 ans
Ne pense qu’à sa maman.

2
Dans cette cellule aux fenêtres grillagées
A la lourde porte bien fermée
Le gardien de sa grosse clé
Nous enferme pour que l’on pense aux fées.

3
A Squiffiec tous les gars
Solidaires dans le malheur
Sauront un jour, crier „Halte là !„
A ces hommes qui n’ont point de cœur.

4
Tinet, que j’ai tant aimé
Tu n’auras plus le bonheur de me voir
Mon cœur est serré de penser
Je t’ai quitté pour jamais te revoir

5
O toi, chère patrie
Terre de joie et de bonheur
O toi, Maman chérie
Douce âme et tendre cœur.

6
A tous mes camarades de France
Je crie „combattez jusqu’à la mort„
Pour que bien vite elle ait sa délivrance
Oui, franc-tireur, sois bien fort.

7
Le beau pavillon de France
Symbole de force et de croyance
Flottera bientôt sur nos monuments
Et tous nous serons contents.

8
Et maintenant pour terminer
Je vous adresse mon sublime adieu
Avant d’être fusillé
Je fais une longue prière à Dieu.

Refrain
Nous autres pauvres prisonniers
Qui avons été torturés
Nous serons quand même courageux
Quand nous rega
rderons le ciel bleu
Et alors nous dirons bien haut
Nous avons fait sauter des locos
Des ponts, pour gêner
Les communications des teutons
Et, aussi pour libérer
Notre France tant bafouée

Je veux que cette chanson soit un grand souvenir de moi. Je l’ai faite dans les journées du 16 au 17 mai.
Courage je vais mourir.
Paul Be
rnard.


je suis toujours dans l'émotion quand je relis cette lettre et cette chanson

voilà ce sera ma participation au mot résistance

Voir les commentaires

2015-01-22T00:27:50+01:00

"partir pour ne plus revenir" pour les croqueurs

Publié par amtealty bougnen
"partir pour ne plus revenir" pour les croqueurs

Rupture définitive

Dans la froidure de l’hiver,

Avec aux pieds mes souliers verts,

Je marchais seule.

Mon cœur brûlait, comme si il était en enfer.

Dans la nuit qui se faisait noire,

Je criais mon désespoir,

Et je marchais seule,

J’étais malade,

Complètement malade,

Comme quand tu me laissais seule avec mon désespoir,

Et que tu partais jovial,

Ce n’était pas banal,

Pour aller la voir,

Elle, Isabelle, ta belle du soir.

Hier, je n’avais plus envie de vivre ma vie.

Sans toi, je n’avais plus de vie.

Ma vie avait cessé lors de ton dernier voyage.

Tu étais parti sans bagages, par temps d’orage.

C’était hier matin, la cérémonie sous la pluie.

Cette fois, c’était bien fini.

Et si tu m’as quitté un matin de pluie.

C’était, j’en suis sure,

Du moins ça me rassure,

Pour ne pas voir mes larmes couler.

J’étais seule avec mon chagrin,

Elle n’était pas là, ta putain !!!

Dans la nuit, j’osais crier : oh ! Mon amour

Que malgré tes départs et tes retours,

Et tes mots sans amour,

Avec toi, je me sentais en sécurité,

Moi, ta mal-aimée

Moi, qui t’avais toujours aimé.

Et maintenant, je marche seule,

Sans témoins, sans personne,

Dans la rue mon cœur bouillonne.

Mais oui !!! Malgré tout, je te pardonne !!!

Mes pas résonnent, je marche seule.

Toi, tu es parti au ciel ou en enfer,

À cause de ton foutu cancer.

Notre rupture est définitive.

Recevras –tu un jour ma missive ?

Te repentiras–tu de m’avoir si mal aimé ?

Toi mon bien-aimé !!!

Finalement, je dis merci à dieu.

Que la maladie t’ait emporté.

Plus jamais, tu ne vas me tromper.

Désormais, tu es à moi à jamais !!!

Toi le mari que j’aimais.

Et qui, tous les jours me trompait.

Repose- toi bien et surtout adieu !!!

Finis : « tes au revoir, tes bonnes nuits,

Tes : « Je reviendrais demain matin »

Aujourd’hui, je ne suis plus malade, je vais bien !!!

Je marche seule, ça me fait du bien !!!

De toi, je m’en fous,

Je marche seule.

Je me fou de tout.

Ton petit cœur en or, pend à mon cou.

Je m’enfuis, j’oublie.

Je m’offre un petit coup de folie .

Je m’offre une nouvelle vie.

Je marche seule …

La chaîne est brisée ...

Je pars m'amuser !!!

image: http://amtealty.e-monsite.com/medias/images/images-277.jpg?fx=r_550_550

Amtealty Bougnen

Certaines phrases ou expressions sont tirées des chansons

« Je marche seul » de Jean Jacques Goldman

« Je suis malade » de Serge Lama

Et « les souliers verts » de Linda Lemay

texte écrit il y a un certain temps pour le défi des croqueurs

texte donc à lire ou à relire

"partir pour ne plus revenir" pour les croqueurs

Voir les commentaires

2015-01-14T21:44:19+01:00

"belle toute nue" pour le jeudi en poésie

Publié par amtealty bougnen
"belle toute nue" pour le jeudi en poésie

la première peinture est de moi

et l'autre est de mon ami

Aimé Le Guyader

Belle toute nue

La demoiselle parade sans dessous ,

elle s'effeuille

pour que les feuilles ,

tombent et remplissent son porte feuille .

Le total fait bien plus que deux sous ...

Belle toute nue,

ou en petite tenue ,

elle n'est pas sans deux sous d'espoir ,

d'être belle dans le miroir !!!

Cette ingénue ,

a fait de belle toute nue,

sa devise

et ça la grise !!!

Elle est sûre d’elle,

la jolie demoiselle.

Elle sait qu 'elle rend les hommes sans dessus dessous,

leur piquant au passage quelques sous .

Elle sait aussi que sans dessous ,

les hommes la rêvent en dessous !!!

En dessous de satin ,

cachant à peine ses jolis petits seins,

ou en dessous de soie ,

remplissant ces messieurs de joie !!!

mais elle , elle se préfère belle toute nue

montrant son joli petit cul !!!

Amtealty

"belle toute nue" pour le jeudi en poésie

Voir les commentaires

2015-01-07T23:13:59+01:00

"je suis charlie" pour les croqueurs de mots

Publié par amtealty bougnen
"je suis charlie" pour les croqueurs de mots

Pour CHARLIE

Nous sommes jeudi.

Chez les croqueurs de mots,le jeudi ,

c'est jeudi en poésie !!

T'as bien entendu « Charlie » ,

de la poésie !!!

Mais aujourd'hui, point de poésie .

Aujourd’hui ,c'est jeudi tragédie,

comme hier, c'était mercredi abasourdie !!!

Au début j'ai entendu, mais je n'ai rien compris !!!

A la téloche ,ils parlaient d'attentat dans Paris !!!

ils disaient aux infos :

Des salauds ,

ont tué chez « Charlie Hebdo ».

Un vrai carnage ,

qui nous fout la rage!!!

En ce mercredi soir,

Oh ! Désespoir ,

Je n'avais rien écrit …

Je devais intégrer dans mon texte du jeudi ,

parmi d'autres bêtises :

« je m’en moque comme de ma première chemise » !!!

Mais je ne peux pas !!!

Désolée Enrequita …

Je suis sûre que tu comprendras...

Ce sera pour une autre fois.

Et en ce jeudi pas de « mots bêtises » .

juste quelques mots

pour effacer nos maux !!!

JE SUIS CHARLIE

NOUS SOMMES TOUS DES CHARLIE

NE NOUS LAISSONS PAS FAIRE

UNISSONS NOUS CONTRE LA FOLIE HUMAINE

ET GARDONS NOTRE LIBERTE

D'ECRIRE ET DE PENSER

Amtealty

Voir les commentaires

2014-11-27T09:45:15+01:00

"lapêche de gaston" pour le jeudi en poésie

Publié par amtealty bougnen
"lapêche de gaston" pour le jeudi en poésie

La pêche de Gaston !!

Comme tout beau conte ,

L'histoire qu'aujourdhui, je vous raconte,

Commence par : il était une fois .

Il était donc une fois,

Un petit garçon fier ,comme un roi,

Qui pour la première fois,

A la pêche accompagnait son papy !!

Lequel papy,

Qui,par précaution avait déjà acheter le riz !!!

Et oui !Si pas de poisson ,

Mon cher petit Gaston

Il y aura quand même du riz dans l'assiette !!!

Avait dit Papounet.

Il était une fois,

C'était la même fois,

Un petit chaton roux,

Que l'on appelait Matourou,

Et qui partout, suivait Papounet.

Il était une fois,

C'était encore la même fois,

Un petit poisson tout argenté,

Qui venait de se faire pêcher !!!

Par un petit garçon haut comme trois pommes,

Qui du coup, se prit pour un grand homme !!!

Il était une fois une victoire de courte durée,

Car le poisson argenté,

Par le chat voleur fut mangé.

Le petit Gaston, l'un des plus grand pêcheur,

Redevint alors un petit garçon en pleurs,

Que son Papounet dû consoler.

Le petit chaton,par papy, fut gronder .

Le riz accompagné de sardines à l'huile fut mangé !!!

Il était une fois,

Ce fut la même fois !!!

(Je n'allais pas laisser ,

Un petit garçon pleurer).

Une journée de pêche ensoleillée,

Qui se termina par un panier ,

Rempli de poissons argentés,

Pour le plus grand bonheur,

du petit Gaston, grand pêcheur...

Amtealty

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog