Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

le jeudi en poesie de chez bruno

2010-08-26T08:00:00+02:00

"amours brûlées"par jill pour le jeudi en poésie

Publié par amtealty bougnen

Amours brûlées

 

Sous le pont de mes soupirs

Ne coule plus le fleuve Amour

Nous faisons gondole à part

Sous les cieux de notre Venise

 

Je t’ai aimé tellement

Tu m’as trompé tant et tant

Du paradis je suis descendue aux enfers

De tes façons fourchues j’ai souffert

Par les quatre chemins

Du mensonge que tu cultives si bien

Je n’y ai vu que du feu

Longtemps dans tes diaphanes yeux…

 

Sous le pont de mes soupirs

Ne coule plus le fleuve Amour

Nous faisons gondole à part

Sous les cieux de notre Venise

 

Je t’ai aimé tellement

Tu m’as trompé tant et tant

Aux enfers je ne brûle plus

De désir pour toi ange déchu

De mon cœur malmené

Dans ta toile d’araignée

Je n’ai plus qu’une seule envie

M’enfuir de notre Italie…

 

Sous le pont de mes soupirs

Ne coule plus le fleuve Amour

Nous faisons gondole à part

Sous les cieux de notre Venise

 

Je t’ai aimé tellement

Tu m’as trompé tant et tant

Don Juan je te laisse aux mains

De tes amantes sans lendemain

Pauvres diablesses d’elles

Aux braises de tes jeux cruels

Lentement se consumeront

En cendres un matin se réveilleront…

 

Sous le pont de mes soupirs

Ne coule plus le fleuve Amour

Nous faisons gondole à part

Sous les cieux de notre Venise

 

 

Je t’ai aimé tellement

Tu m’as trompé tant et tant

Histoire trop belle à l’œil

Pays trop chaleureux pour moi seule

Adieu bel italien bouillant

Le Vésuve dans le sang

A ta peau je me suis chauffée

Mais infidèle tu m’as incendiée…

 

Sous le pont de mes soupirs

Ne coule plus le fleuve Amour

Nous faisons gondole à part

Sous les cieux de notre Venise...

 

jill bill

Voir les commentaires

2010-08-26T08:00:00+02:00

"emma et gabriel" par amtealty pour le jeudi en poesie

Publié par amtealty bougnen

Emma et Gabriel

Emma l'aima.

Lui qui ne fut pas parfait.

Elle l'aima à l'imparfait.

Et surtout au présent.

Elle l'aima aussi au futur.

Mais jamais au plus que parfait.

Elle ne le pouvait pas.

Il ne l'était pas....

Elle l'aima au soleil.

Emma aima Gabriel.

Elle l'aima sous la pluie.

Elle l'aima à l'infini .

Elle était son ombre .

Son amour pour lui,

ne fut pas sans encombre.

Il fut cependant sa lumière.

Ils habitaient la même chaumière.

Puis vint le jour où Emma l'aima au passé.

Pas au passé simple.

Oh ! Non ce ne fut pas simple.

Ce fut un passé compliqué.

Une fin d' histoire dure à avaler.

Gabriel s'en alla.

Il aimait Emma. 

Mais il aimait encore plus « le calva ».

Et un jour la bouteille le tua !!!

Pauvre Emma. 

Gabriel parti vers l'au delà .

Laissant une grande charge à Emma.

Elever seule leurs deux gars …

Amtealty Bougnen

Voir les commentaires

2010-08-19T08:01:00+02:00

"je veux ta peau" par jill pour le jeudi en poésie

Publié par amtealty bougnen

 

Je veux ta peau

 

J'aime ta peau ton mâle cuir

J'aime ton crin de cheveux roux

Qui me rendent maboule

J'aime tes blanches mains quand tu délir'

Sur ma peau acajou

Qui se fait chair de poule

Mon épiderme est parcouru de frissons

De ma bouche cerise

Aux brunes chevilles que tu caresses

Ta peau est ma passion

Et ma paume soyeuse à ma guise

De te répondre s'empresse...

J'aime ta peau ton mâle cuir

J'aime tes grains de beauté de rouquin

Que je picore sur ta peau

Affamée du désir

D'être aimée jusqu'au matin

Peau contre peau

Nos sangs brûlants de la même fièvre

Dans nos corps à la fin du jour

Défaits de nos oripeaux

Bohémienne à ta lèvre

De pauvre troubadour

Mais riche de nos peau à peau...

JILL BILL

Voir les commentaires

2010-08-19T08:00:00+02:00

"peau aime" pour le jeudi en poésie par zailes

Publié par amtealty bougnen
Peau aime ...

Ma peau se nourrit de la tienne
Mes yeux délirent dans tes "je t'aime"
Mon souffle rejoint tes poèmes
Ma peau aime...

Ma bouche divague de murmures
Mes lèvres des mots doux susurent
Mes mains soignent tes bléssures
Ma peau aime...

Ma peau aime...
Comme on n'aime qu'une fois
Ma peau aime glisser sous tes doigts
Ma peau ne redemande que ça
Ma peau aime...

Ma peau t'aime...
MA PEAU T'AIME...A L'INFINI...MA PEAU T'AIME...ET EN REDEMANDE...
MA PEAU T'AIME...

 ZAILES

 pour ce jeudi en poésie

il nous fallait trouver un poème sur la peau

 pas facile mais j'ai trouvé celui ci

 j'ai trouvé ce poéme sur:http://www.poeme-france.com/poeme-118365-peau-aime.html

 il a été écrit par ZAILES  et déposé sur le site le  : 27/09/2006

 BONNE LECTURE

 

Voir les commentaires

2010-08-12T08:00:00+02:00

"au fil de l'eau" la poésie de jill pour le jeudi en poésie

Publié par amtealty bougnen

Au fil de l'eau...

Te souviens-tu goutte à goutte

Perles d'eau faisant la culbute

Dans un évier en déroute

De ce lent tam-tam de ta chute...

Te souviens-tu flaque d'ornière

De nos sauts à pieds joints

Dans ton eau du creux prisonnière

Bête délice enfantin...

Te souviens-tu clair ruisseau

De ces coquilles de noix

Que nous lancions à l'eau

Jeu de gamins d'autrefois...

Te souviens-tu fontaine de Gaume

De nos mains en calice

Puisant à même nos paumes

L'eau fraîche à notre soif propice...

Te souviens-tu rivière placide

De nos pêches aux écrevisses

Affolées dans tes eaux limpides

Se cachant sous les roches lisses...

Te souviens-tu mer marine

De nos baignades d'été

Enjambant la vague taquine

Qui nous harcelait de son flot salé...

Te souviens-tu bel océan

De ce navire sur ton onde bleue

Ramenant mon lointain amant

Jusque sous mes cieux pluvieux...

La pluie bouillonnait sur les toits

Mon cœur me donnait des sueurs

Mes yeux perlaient des larmes de joie

J'allais m'abreuver de bonheur

Toi mon oasis, eau de mes jours,

Sous mon discret parapluie

Je bus la rosée de tes lèvres, amour

Et encore aujourd'hui

Mon existence à tes côtés

Est un long fleuve béni,

Par un égal courant porté

Toi ma source chaude où se baignent mes nuits...

Jill Bill

Voir les commentaires

2010-08-12T08:00:00+02:00

"te dire je t'aime" par amtealty pour le jeudi en poésie

Publié par amtealty bougnen

Poème sans a

Te dire je t'aime sans a

 

il est impossible de l'écrire

ce poème

comment te dire que je te chéris

si je ne peux utiliser le verbe qui le dit

je dessine un cœur

je t'y mets

je ne peux te nommer

ton prénom je ne peux l'écrire

je peux juste te dire  « JULES » mon chéri

tu me comprends

i love you , tout simplement

je peux signer ce poème que de mon prénom

le pseudo c'est impossible

Yvonne, bises bisous etc............

"THE°"porte de mon coeur

La porte de mon coeur

s'ouvre pour nous réunir

Voir les commentaires

2010-08-05T08:01:00+02:00

"évasion" par jill pour le jeudi en poésie

Publié par amtealty bougnen

Evasion

  Puisque je ne puis

Que faire corps avec mon corps

Qu'il me faut vivre avec lui

Que tel est mon sort

Il me reste la porte des mille et une nuits

Celle des rêves, autre pays, autre décor

Par laquelle je fuis

Une vie parfois retors

Et me libère d'une ennemie

Qu'est parfois la prison de mon corps

Et m'en évade ainsi

Le temps d'un rêve avant l'aurore...

 

Jill Bill

 

 

Tableau de Picasso

Le rêve

1932

 

Voir les commentaires

2010-08-05T08:00:00+02:00

"rêver et m'évader" par amtealty pour le jeudi en poésie

Publié par amtealty bougnen

Rêver et m'évader .

Voyager au delà du ciel et de la terre,

dans un avion de rêve et de lumière

qui m'emmène jusqu'au confins de l'univers.

Voyager dans mon bel avion lunaire.

Voyager sur toutes les mers,

sur un voilier imaginaire.

Voyager jusqu'au petit jour.

Arriver près de toi .

Atteindre les rivages de l'amour

et me noyer dans tes bras.

Voyager sous les chaudes tropiques

vers une ile aux bonheurs mirifiques .

Jouer dans les étoiles.

Étaler mon cœur dans la voile,

pour te retrouver toi « mon vieil amant ».

Enthousiaste comme un adolescent

avec dans les yeux qui pétillent

nos souvenirs d'antan.

Voyager dans mes souvenirs.

Voyager pour garder mes désirs.

Voyager dans l'insouciance

pour retrouver ce sentiment

qui côtoie l'innocence,

de nos amours d'enfants.

Rêver et m'évader...

Amtealty Bougnen

Voir les commentaires

2010-07-29T08:10:00+02:00

"les étoiles de ma vie" le jeudi en poésie d'amtealty

Publié par amtealty bougnen
LES ETOILES DE MA VIE
dans le ciel ce soir des étoiles brillent
 ce sont les âmes de mes morts
qui illuminent ma nuit
 car quand sur la terre, tout est fini
 une autre vie commence au paradis
 suis je croyante?
 je crois que oui
 je ne crois pas en Dieu le tout puissant
 je crois juste à une autre vie
 je crois que quand c'est fini ici
 une autre vie commence
ais- je raison d'y croire?
 je ne sais pas
mais en tout les cas
j'y crois
 c'est tellement mieux ainsi
 et quand je regarde les étoiles
 je te vois papa
 t'es pas tout seul
 tu as plein d'amis
dis donc il y a un monde fou
ça étincelle de partout
 pourtant parfois le ciel est noir
 pas une étoile
 vous êtes fachés ou quoi ?
 ou bien  y a t'il une coupure d'électricité
 allez rallumer les bougies
 pour nous dire que vous êtes encore en vie
 je vous aime
 vous êtes toujours dans ma vie
surtout aujourd'hui
 jour où il a fallu que j'explique à Mael
 la mort, la vie
 l'enterrement et la crémation
 il fallait répondre à ses questions
mais pour ne pas le traumatiser
 je lui ai dit
 les étoiles c'est la nouvelle vie
 je crois que je l'ai rassuré
du moins il a souri
 plus tard il comprendra
 que rien n'est jamais fini
 et vous mes amis
brillez pour nous dire que vous nous aimez

 Amtealty Bougnen

       

à l'avant veille de mariée ma fille Corinne je pense à ceux qui ne seront pas là
 je sais que leur âme nous survoleront et que samedi soir le ciel sera rempli d'étoiles
 j'ai une pensée particulière pour ma tatie Elsie  dont c'était l'anniversaire hier
 bisous à tous

Voir les commentaires

2010-07-29T08:08:00+02:00

"certains soirs" le jeudi en poésie de jill

Publié par amtealty bougnen

Certains soirs

 

Certains soirs

Seule au milieu du noir

J'ai peur

J'ai si peur

De mourir

Comme l'aïeule Palmyre

Que j'ai vu morte

Derrière la porte

Une nuit ébène de décembre

Pâle et inerte à la chambre

Elle avait cessé de vivre

Raide comme sait figer le givre

Par grand froid...

Depuis cet instant là

Certains soirs

Seule au milieu du noir

J'ai peur

J'ai si peur

Des nocturnes sans lune

Aucune

Lorsque revient décembre

Je tremble de tous mes membres

La mort cette ombre

Parmi les ombres

Rôde sans être vue

Et au hasard crois-je tue,

J'ose à peine respirer

J'ose à peine penser

Mon corps

Encore

Tout entier à la crédule enfance

Se retire en silence

Au plus profond du lit, lèvres pincées

La prunelle roulant dans son orbite... à écouter !

Jill Bill

 

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog